Trailer BPT
Burning Phoenix Team Index du Forum

Forum News FAQ Rechercher Inscription Connexion
:: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Burning Phoenix Team Index du Forum -> Jeux BPT -> Steel Division : Normandy 44
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Justicius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2008
Messages: 10 670
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: 02/03/2017, 16:26    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

      

Stockholm - 1er Mars 2017 -- Paradox Interactive, un éditeur de jeu vidéo de premier plan, annonce aujourd'hui un partenariat avec Eugen Systems, un studio de développement renommé de jeux vidéos comme la série des wargames et R.U.S.E., pour sortir Steel Division: Normandy 44, un nouveau RTS tactique sur PC Windows. Steel Division: Normandy 44 est un jeu qui place les joueurs à la tête de blindés, troupes et véhicules historiquement exacts de la seconde guerre mondiale, et proposera une campagne solo aux cotés de modes multijoueurs en ligne, jusqu'à des batailles 10 contre 10. Le jeu sera disponible plus tard dans l'année.

Steel Division: Normandy 44 propose un niveau de détails historiques approfondi, des blindés soigneusement restitués aux cartes - basées sur les photos de reconnaissance aérienne en Normandy en 1944.
Le jeu utilise la dernière version du moteur Iriszoom d'Eugen, permettant aux joueurs de zoomer de la vue aérienne, large comme la bataille, jusqu'à l'unité, et d'assurrer le suivi de la ligne de front dynamique alors qu'ils planifient et exécutent manœuvres, embuscades et bien plus encore. De la création d'un groupe de combat d'unités historiquement exactes d'infanteries, de blindés, et de véhicules aux placements de troupes et la gestion en temps réel des engagements avec l'ennemi, les joueurs devront être intelligents et astucieux, sils veulent gagner; la puissance de feu seule ne suffit pas.

"Peu de développeurs apprécient la stratégies et l'histoire comme Eugen Systems, and c'est ce qui rend ce partenariat si idéal," selon Fredrick Wester, PDG de Paradox Interactive. "Le niveau de détail qu'ils ont inclus dans Steel Division est impressionnant, et je sais qu'il va remplir le niveau d'exigence élevé que les fans de Paradox attendent quand on parle de jeux historiques."

Steel Division: Normandy 44 proposera:

Commandez plus de 400 unités historiquement exactes: Que vous vous battiez dans batailles mutijoueur intense directes en 10v10, que vous jouiez seul ou en collaboration avec des amis en matchs classés, les joueurs devront coordonner leur sélection d'unités historiquement détaillées d'infanterie, blindés, avions et véhicules de support pour contrer les unités ennemies dans ce jeu RTS tactique.

Tactique monde réel: Les batailles font rage durant trois phases distinctes, où les unités se débloquent avec le temps, imitant ainsi les mouvements des armées réelles et ajoutant variété au théatre de guerre en constante évolution. Une ligne de front dynamique illustre le flux et le reflux du conflit. CLouez l'infaterie de votre adversaire pour prendre l'avantage et forcer une retraite, ou pousser grâce à un plan parfaitement éxécuté.

Ancré dans le monde réel: Utilisant la dernière version du moteur Iriszoom d'Eugen, les joueurs pourront zoomer sans à-coups de la vue tactique aérienne tout le long jusqu'à l'unité seule, et voir les les 400 véhicules et unités réelles différentes recréées avec un soin du détail historique soigneux. Les cartes sont recréées à partir de photos de reconnaissance aérienne réelles de Normandie en 1944, ce qui impose d'utiliser des tactiques et stratégies réelles de couverture et de contrôle.
Planifiez, Déjouez et Gagnez: De la personnalisation du groupe de combat au placement et manœuvres des troupes, gagner les les batailles requerra astuce et stratégie, pas seulement de la puissance de feu. Chaque unité perdue fera croitre le désavantage tactique, et les joueurs auront besoin de se battre pour gagner et garder la haute main.



Arrow Jeux de stratégie
Arrow Mode solo Campagne
Arrow Mode Multijoueurs, du 2-2 jusqu'à du 10-10
Arrow 6 Nations
Arrow Plus de 400 unités historiques
Arrow Iriszoom



CONFIGURATION REQUISE

MINIMALE :

Système d'exploitation : 64-bit Windows 10 / 8.1 / 7
Processeur : Intel Core i3-2100 (3.1 GHz) or equivalent
Mémoire vive : 3 GB de mémoire
Graphiques : 1 GB AMD 5570 or nVidia 450
DirectX : Version 11
Réseau : Connexion internet haut débit
Espace disque : 32 GB d'espace disque disponible
Carte son : DirectX Compatible Sound Card


RECOMMANDÉE :

Système d'exploitation : 64-bit Windows 10 / 8.1 / 7
Processeur : Intel i5-2300 or equivalent
Mémoire vive : 4 GB de mémoire
Graphiques : 2GB AMD 7970 or nVidia 770 or greater
DirectX : Version 11
Réseau : Connexion internet haut débit
Espace disque : 32 GB d'espace disque disponible
Carte son : DirectX Compatible Sound Card


    _________________


    Dernière édition par Justicius le 04/03/2017, 11:29; édité 1 fois
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 02/03/2017, 16:39    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant



    Une BETA pourrait être prévue dans 3 semaines !
     

    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Guig Esprit du Sage
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 04 Nov 2009
    Messages: 2 105
    Localisation: bordeaux
    Masculin Cancer (21juin-23juil)

    MessagePosté le: 03/03/2017, 20:54    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Bon pour l'instant on ne sait rien donc si ce n'est qu'il parlent de parties en "3 phases", ce qui serait la spécificité de ce jeu. ils parlent peut-être du choix d'un deck et de son déploiement comme dans wargame.
    _________________
    Cliquez sur le bouton paramètres de la barre de menu du forum pour activer le thème de test!
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 04/03/2017, 11:32    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    UP la première page, avec la config pour faire tourner le jeu.

    Se sera un style "série wargame" mais probablement avec un gameplay modifié. Une vidéo de gameplay va être bientôt disponible Okay
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    negusk
    Membre

    Hors ligne

    Inscrit le: 01 Déc 2012
    Messages: 162
    Localisation: PARIS
    Masculin Balance (23sep-22oct)

    MessagePosté le: 05/03/2017, 19:49    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    et des clés cléééééééééééés pour les bptééééééééé ouiiii mon precieux niark niark hâte ^^.

    ca peut donner pas mal de champs cette histoire de deploiement en trois phases. Si j'ai bien compris l'idée c'est de coller à le plus possible à la réalité. du coup une division de para aura dés le début des troupes de bonne qualité par rapport a un bataillon de panzer grenadier du coup prise de terrain facile en début de game mais ensuite il leur faudra tenir les position face à du panzer. Ils sont en train de chercher un moyen de donner un utilité à tout les 400 modéle d'unité dispo et a eviter le système papier cailloux ciseau qui arrive dans pas mal de jeux. C'est je pense une bonne idée pour éviter d'avoir systematiquement les mêmes deck en battle avec que des tigres et panther et jamais de véhicule légers. Si je reprend mon histoire de para. on peu imaginer que si ses dernier arrivent facilement a venir a bout des trouffions que font t'ils si les trouffions ont avec eux quelques SD KFZ???



    bref attendons les vidéos de gameplay et les clééééééés cléééééééééééés


    N.
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Guig Esprit du Sage
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 04 Nov 2009
    Messages: 2 105
    Localisation: bordeaux
    Masculin Cancer (21juin-23juil)

    MessagePosté le: 06/03/2017, 11:53    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    On est plus de 25, Eugen a signifié à Justi que ça faisait beaucoup, espérons qu'on les aura quand même.
    _________________
    Cliquez sur le bouton paramètres de la barre de menu du forum pour activer le thème de test!
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 07/03/2017, 20:14    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Une première preview intéressante sur Polygon.com:

    http://www.polygon.com/2017/3/6/14827018/steel-division-normandy-44-preview…
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 08/03/2017, 16:13    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Ce que l'on peut comprendre avec ces preview :

    1 ) pas de zone à capturer mais une ligne de front qui pourrait agir sur le moral des unités, avec un income constant, donc des ressources constantes en fonction du terrain conquis.



    2) Rôle important du moral:
    dépendant de cette ligne de front,
    des agressions réalisées par de multiples tirs d'unités adverses,
    en fonction des couverts,
    amélioration du moral si présence d'unité de commandement proche
    les unités qui paniquent, pourraient se rendre à l'adversaire


    3 ) Il y aurait un système de deck "division" à choisir au départ, avec des cartes mélangées (d'infanterie, véhicules, char, arti..). 30à 40 unités pour la bataille.

    4) Unités spéciales comme les para, les unités reco qui pourraient être derrière la ligne de front, sans impact au niveau moral

    5) Il y aurait un système de 3 phases dans le jeu, on ne pourra pas sortir des le début le super tigre ! Mais d'abord des unités légères (infanteries..), puis des véhicules légers puis des tanks.


    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    pilourun974
    Membre

    Hors ligne

    Inscrit le: 24 Oct 2010
    Messages: 1 910
    Localisation: la reunion
    Masculin Verseau (20jan-19fev)

    MessagePosté le: 09/03/2017, 14:53    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Voici la page steam du jeu

    http://store.steampowered.com/app/572410/

    Langue francais non supporté ------> un comble pour un développeur francais.
    à ce jour.

    Tres certainement le forum officiel
    https://forum.paradoxplaza.com/forum/index.php?forums/steel-division-norman…
    _________________
    <a target="_blank" title="Xooimage - Hebergement gratuit d'images" href="http://img110.xooimage.com/views/1/6/3/edt-4e5c1ae.png/"><img src="http://img.xooimage.com/files110/1/6/3/edt-4e5c1ae.png" border="0"></a>
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 09/03/2017, 15:56    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    pilourun974 a écrit:
    Voici la page steam du jeu

    http://store.steampowered.com/app/572410/

    Langue francais non supporté ------> un comble pour un développeur francais.
    à ce jour.

    Tres certainement le forum officiel
    https://forum.paradoxplaza.com/forum/index.php?forums/steel-division-norman…


    Oui c'est vrai, même pour wargame, ce n'était pas en français.


    Voici une preview faite par Gameblog qui a visité le studio d'Eugen à Paris :



    Bien souvent, dans les jeux de stratégie on a une vue d'ensemble très large et l'on a tendance à incarner le sommet de la pyramide de commandement, pour de la stratégie globale. Eugen Systems souhaite changer les choses avec Steel Division et nous placer dans la peau d'un colonel. Le but ? Nous mettre aux commandes d'une division. Mais ici, nulle question d'incarner un groupe armé anonyme et sans aucun caractère. Steel Division nous propose de vivre uniquement au sein des divisions historiques qui ont participé à la conquête (ou la défense selon le camp) de la Normandie en 1944. De la célèbre 2e Division Blindée française ( Cocorico !) à la 101 ème Aéroportée américaine en passant par la 12ème Panzerdivision SS. On a à notre disposition un vaste choix, aussi bien du coté des Alliés que de l'Axe.



     

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?...




    Avant chaque partie on peut modifier librement note deck d'unités dans la division que l'on choisit de jouer. On accède alors à une vue d'ensemble d'une base dans laquelle chacune des unités, de l'infanterie aux blindés est finement modélisée. Eugen Systems nous a confirmé avoir dans ses rangs des maquettistes et ça se sent. Non seulement c'est finement modélisé mais c'est aussi historiquement précis. Les plus curieux seront ravis d'apprendre l'existence d'une petite légende historique devant chacune des unités. Autant dire qu'elles sont extrêmement nombreuses. Il y en a en tout pas moins de 400. Infanterie, artillerie, reconnaissance, char, chasseur de char, chasseur, bombardier... Seules les unités navales manquent à l'appel mais ce n'est de toute façon pas l'intention des développeurs de présenter cette partie de la guerre.  Le studio Français qui prévoit pour la sortie un peu plus d'une quinzaine de cartes voit les choses en grand et en même temps de manière totalement intimiste.


     


    Un jeu aussi ambitieux qu'intimiste




    Le jeu pourrait en effet être qualifié d'intimiste à de nombreux égards. Les développeurs veulent créer un affect avec les joueurs, que chacune des divisions puissent faire écho à des connaissances. "Ah mais la 101ème on la voit dans la série Band of Brothers ! ". Le choix de la Normandie comme théâtre d'opération n'est pas un hasard. Pas question de traiter de la Seconde Guerre Mondiale de manière globale. Car comme l'explique le directeur du studio, vouloir tout traiter c'est prendre le risque de le traiter mal. En traitant uniquement des batailles de Normandie en 1944 ça permet d'être précis partout. Les maps sont par exemple toutes réalisées à partir de vraies photos d'avion de reconnaissance de l'époque. Et comme le moteur graphique IrisZoom le permet, il serait presque possible de de-zoomer au maximum et de faire une comparaison avec de vraies photos. Le bocage normand est identique, chaque village, chaque route l'est aussi. D'un point de vue purement gameplay c'est donc un véritable festival aux embuscades. Du petit 1 contre 1 à l'immense 10 contre 10, chaque carte s'adapte et s'agrandit en fonction du nombre de joueurs. Et les stratégies sont pour ainsi dire sans limite.


     


    Du sang, du labeur, des larmes et de la sueur




    Dans le mode de jeu que l'on a pu découvrir, il fallait faire avancer une ligne de front représentée en rouge pour les ennemis et en bleu pour l"équipe. Dans Steel Division, il est vain de vouloir appliquer des techniques de RTS classiques comme ce que l'on peut voir dans StarCraft 2. Un gros rush est par exemple totalement inutile dans ce mode de jeu car il faut autant défendre sa ligne de front, qu'enfoncer celle de l'adversaire et il faut minutieusement utiliser nos unités car on ne peut pas en déployer indéfiniment. Il faut à la fois penser à positionner ses unités et essayer de comprendre quelles sont les faiblesses de l'adversaire. Chaque unité a ses propres caractéristiques et statistiques. Chacune d'elle offre une portée spécifique qui diffère selon son armement, mais aussi selon le blindage. Un tank possède un blindage arrière, avant et sur les cotés. Attaquer de front un char extrêmement blindé comme le Panzer Tigre, avec un véhicule trop peu puissant c'est le risque de voir ses obus ricocher joyeusement. On a donc à notre disposition une foule de possibilités tactiques allant du harcèlement au sol avec un chasseur, au bombardement massif d'une zone à l'aide d'une unité de commandement. Sachant que l'environnement est en partie destructible, il n'est pas idiot de détruire un petit village dans lequel on sait pertinemment que plusieurs unités d'infanterie attendent patiemment votre passage pour vous prendre en embuscade.


     


    Du réalisme jusqu'au bout des ongles




    Le réalisme est poussé jusqu'à inclure les problèmes techniques qu'ont pu rencontrer les divers véhicules lors de la Seconde Guerre Mondiale. Chenille bloquée, transmission détruite, tourelle coincée, caisses de munition en feu...

    Bref, le hasard peut bien faire les choses et un obus peut très bien stopper l'avancée d'un char lourd sur un coup de chance. Comme dans la réalité on vous dit. À cela s'ajoute une gestion particulièrement sensible du stress. Si une unité aussi intacte soit elle, se retrouve aux prises avec un bombardement ou un taux de perte extrêmement élevé chez ses camarades, cela peut donner lieu à une situation de chaos total. On a par exemple pu admirer une escouade d'US marines en prise avec une mitrailleuse MG-42 dans un village qui stoppa totalement son avancée, prise d'une peur panique. Contrairement à la plupart des jeux de stratégie où l'ennemi continue bêtement d'avancer sous le feu ennemi, ici une gestion réaliste prend en compte la peur de la mort.

    ON l'ATTEND ... AVEC GRANDE IMPATIENCE !
    De ce que l'on a pu voir, Steel Division : Normandy 44 renverse les codes des jeux de stratégie classiques et souhaite s'imposer en tant que simulation tactique et c'est pour l'instant bien parti. Fourmillant de détails historiques sans jamais en faire trop, le jeu est un véritable hommage à la Campagne de Normandie en retranscrivant à merveille l'atmosphère et la précision des combats de cette époque. Historiquement exact oui mais tout étant fun et agréable comme on peut l'attendre d'un jeu vidéo. Bref, sans doute une future pépite à surveille de près...

    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Neandertahl
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 23 Aoû 2014
    Messages: 1 054
    Localisation: Alsace
    Masculin Scorpion (23oct-21nov)

    MessagePosté le: 09/03/2017, 22:42    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Bon ça risque d'être vraiment bon tout ça
    _________________
    Je sais quand quitter la peau du lion pour prendre celle du renard -N. Bonaparte-
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 10/03/2017, 16:31    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Aperçu du jeu par .warlegend.net, des infos encore croustillantes :


    Aperçu Steel Division : Normandy 44 – Une fresque historique





    Le mot d’ordre de Steel Division : réalisme. Il n’est pas toujours évident de se lancer dans la description d’une période historique sur-exploitée et sur-médiatisée. Eugen Systems le fait ici avec brio. Rien de ce que vous pourrez voir sur le marché ne s’approche d’aussi près de la réalité, et ceci, les développeurs y mettent un point d’honneur. Les cartes ont été designées selon des photographies d’époque et collent au maximum à la réalité. Alexis le Dressay, directeur créatif du jeu (et accessoirement co-fondateur du studio) affirme ainsi que seuls quelques ajustements ont été faits afin d’optimiser le confort de jeu. Également, chaque unité que vous pouvez contrôler a eu une existence dans l’histoire militaire et chaque unité contrôlée est rattaché à une division aillant existé. Il devient dès lors presque illogique de parler de factions et de nations pour rendre compte du contenu du jeu.
    Chaque division propose des unités uniques. Une division française pourra ainsi vous mettre en contrôle de soldats espagnols comme de soldats français. L’armée allemande propose des soldats polonais comme allemands, etc. Ces divisions sont d’ailleurs des troupes bien connues des joueurs, comme la 101ième division aéroportée américaine de la fameuse opération Market Garden. Ces mêmes divisions possèdent des forces et des faiblesses. Certaines seront plus efficaces sur les premières minutes de la partie tandis que d’autres écraseront leurs opposants si la partie s’éternise. De la même manière, certaine divisions porteront une attention plus importante sur les chars ou l’aviation en se privant d’une infanterie de talent. De manière générale s’il est possible d’avoir un peu de chaque unité, il semble recommandé de surtout s’appuyer sur les forces et faiblesses de sa division.

    Aperçu Steel Division : Normandy 44 – Il était une fois une division





    Si la partie que l’on a pu observer durant la présentation était une escarmouche en 1v1, le studio nous a révélé que la nouvelle campagne du titre sera davantage scripté que par le passé. Le joueur devra suivre les ordres de son général et les appliquer avec un maximum d’efficacité. Le joueur aura, durant toute la campagne, les mêmes troupes que celles avec lesquelles il débutera. Chaque perte devient dès lors une tragédie et nos apprentis colonels devront tout faire pour limiter au maximum le décès de ses hommes. On jugera l’efficacité de cette prise de décision par Eugen Systems une fois le jeu en main. Si l’idée semble, au premier abord, intéressante, il faut que la difficulté soit gérée d’une main de maître sous peine de voir quelques joueurs craquer devant la perte d’un nombre trop important de troupes à l’avant-dernière missions de la campagne.
    Si l’on en sait pour le moment assez peu sur la campagne, il est à noter que trois nations auront la leur. Seront ainsi jouables des divisions des États-Unis, de la Grande-Bretagne, mais aussi de l’Allemagne. Celles-ci évolueront probablement dans différentes opérations militaires d’envergure ayant eu lieu durant la période du débarquement. On en saura plus une fois le jeu dans nos petites mains.

    Aperçu Steel Division : Normandy 44 – Toi, moi et huit copains





    La partie présentée se déroulait dans un bocage normand près d’Omaha. Le mode de jeu joué était le nouveau mode « conquête ». Dans celui-ci, les deux (ou plus, jusqu’à 10)  joueurs doivent s’affronter le long d’une ligne de front et parvenir à repousser cette ligne. On peut voir la ligne dessinée en jeu et celle-ci évolue en temps réel. Lorsqu’un joueur contrôle plus de 50 % du terrain, il marque des points. Le joueur qui atteint une certaine quantité de points remporte la victoire. La partie est également ponctuée de « phases » de jeu, A, B et C. Ces phases limitent en fait la possibilité de déployer certain types d’unités. La phase A, la première, est donc la phase où l’on peut déployer les unités les moins performantes. La C à l’inverse permet aux joueurs de déployer leurs unités d’élite.
    Ce mode de jeu ne semble pas apporter grand chose au premier abord, mais il est en fait plus riche qu’il n’en a l’air. Premièrement, contrairement à un mode de capture de point où il ne suffit que de contrôler des points prédéterminés, il est possible ici de parvenir à enfoncer la ligne en perçant un unique point, puis prendre l’adversaire à revers. Le sel se trouve dans la capacité à tenir un point de la ligne tout en enfonçant celle-ci ailleurs. Également, les phases de jeux sont un ajout intéressant puisqu’elles rajoutent un momentum dans chaque division. Certaines sont plus performantes durant certaines phases de la partie. Il faut donc réussir à jouer sur ses forces et faiblesses à un moment donné.
    Enfin la topologie des zones de guerres aura probablement une grande influence sur les affrontements. Imaginons un instant que la ligne de front soit matérialisée par une rivière. Alors une importance capitale sera donnée aux ponts qui pourraient la parcourir, par exemple.

    Aperçu Steel Division : Normandy 44 – Du grand classique version ++





    Au delà des nouveautés, Steel Division, c’est aussi un grand classique. On parle ici d’un bon classique, on parle ici d’un bon Wargame. On retrouve tout ce qui fait de Wargame une référence du jeu de stratégie à grande échelle. À commencer par la richesse et la générosité du titre. Vous pouvez contrôler des centaines d’unités. Toutes ont des caractéristiques différentes et ont toute une utilité et utilisation différente. On retrouvera également le système de groupes de combat où les joueurs peuvent modifier à volonté leur division. Vous pouvez customiser à loisir votre groupe, choisir tel ou tel char, jouer avec une infanterie moyenne, etc. Il est également à noter que l’information joue toujours un rôle primordial. C’est absolument nécessaire d’utiliser de la reconnaissance afin d’utiliser efficacement vos unités.
    Un simulateur de champ de vision en temps réel fait également son apparition. D’un simple clic, il devient possible de voir la portée à laquelle notre unité pourra voir et l’angle de vision qu’elle aura à disposition. Il faut admettre que si cette mécanique semble gadget, ça n’est pas du tout le cas dans les faits. Sur un jeu ou le positionnement joue un rôle primordial, force est de constater que cet ajout semble particulièrement prometteur.

    Aperçu Steel Division : Normandy 44 – Au diable l’apm, je veux de la stratégie






    Steel Division n’est pas un jeu de skill pur. C’est un point important à noter. Non ça n’est pas le nombre d’action par minutes qui vont vous faire gagner ici. Je suis désolé de vous l’apprendre, mais c’est votre capacité de réflexion et d’adaptation qui seront mises à l’épreuve, peu importe que vous cliquiez vite ou pas. Les développeurs ont d’ailleurs fait le maximum pour faciliter cette approche du jeu de stratégie et minimiser au maximum la friction entre les contrôles du jeu et les actions du joueur. Ainsi, tous vos hommes sont dotés d’une IA qui simule basiquement les actions d’être humains « normaux ». S’ils se font tirer dessus, ils se planqueront, s’ils ont peur, ils fuiront se mettre à couvert, si vous leur demandez de débarquer au milieu d’une route, ils iront se planquer dans les bâtiments les plus proches, et ce, sans que vous leur demandiez.
    Votre piétaille réfléchit suffisamment pour que vous puissiez gérer à la fois plusieurs unités sur un champ de bataille immense, et ce, sans qu’elles ne se fassent massacrer. Il est également à noter que l’interface a été largement modifiée depuis Red Dragon. Ici, on retrouve une interface plus claire, moins invasive et plus riche. Vous pourrez notamment consulter directement sur les chars leur puissance de feu et de blindage. Ainsi, d’un rapide coup d’œil, vous pourrez voir si oui ou non, vous avez l’avantage sur un affrontement. Une jauge de moral a également fait son apparition. S’il était possible par le passé de voir si une unité était calme ou sous pression, l’information était plus difficile d’accès. Maintenant, il existe une jauge directement au-dessus de chaque unité, pour une information beaucoup plus rapide.
    Eugen Systems, essaye ici de rendre son jeu plus accessible que par le passé, sans pour autant sacrifier la richesse. Si le pari semble réussit, on pourra en juger définitivement une fois le jeu en main.

    Aperçu Steel Division : Normandy 44 – Un moteur qui flatte l’iris






    Le moteur utilisé est une version améliorée de l’IRISZOOM, utilisé la première fois sur R.U.S.E. Le moteur fonctionne toujours aussi bien. Il permet entre autres un dézoom monstrueux permettant d’observer des champs de batailles réellement immenses et des zooms permettant de suivre directement une unité au cœur du combat. Le champ de bataille présenté faisait déjà plusieurs kilomètres. Ceux-ci s’ouvrent a mesure qu’ils sont exploités par un nombre plus important de joueurs.
    En outre, la qualité graphique du titre semble au-dessus d’un Red Dragon avec des textures plus fines et détaillées. Mais il est toujours délicat de juger de tels aspects sur des présentations de ce genre.
    Finalement, ce Steel Division : Normandy 44 est un jeu enthousiasmant. Avec une campagne qui promet d’être plus entrainante qu’à l’accoutumée et une richesse appuyée par une ergonomie améliorée le titre semble déjà se propulser comme une valeur sûre du jeu de stratégie. On émettra quand même quelques réserves sur l’absence de réelles nouveautés et la frilosité apparente du développeur quant à une éventuelle prise de risque. On serait tout de même bien incapable de bouder notre plaisir de voir Eugen Systems revenir au-devant de la scène du jeu de stratégie.
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    teragoon
    Membre

    Hors ligne

    Inscrit le: 04 Oct 2010
    Messages: 457
    Localisation: dieuze
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 18/03/2017, 10:26    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    impatient de voir le jeux ca va me botte ca
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 22/03/2017, 11:36    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Un stream sur le gameplay sera diffusé cette après-midi sur le twitch de paradox à 17h30 :  https://www.twitch.tv/paradoxinteractive
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 22/03/2017, 11:47    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Preview sur Factornews :  https://www.factornews.com/preview/steel-division-normandy-44-page-1-42811.…


    En développement depuis 1 an et demi, Steel Division : Normandy 44 est le prochain RTS tactique de Eugen System, toujours réalisé avec le moteur maison IRIS. L’appellation RTS tactique n’est pas anodine, car le studio veut proposer un RTS qui ne demande pas d’avoir un « APM de coréen dopé aux amphèts » pour gagner. Pour les devs, ce jeu est un peu « le jeu de la maturité », qui se situe à mi-chemin entre le côté noob friendly d’un R.U.S.E et le côté très pointu d’un Wargame, avec notamment un early game assez travaillé pour mettre en confiance les nouveaux (il y aura même un tutoriel, dingue non ?). Du modding est également au programme, même s'ils ne savent pas encore quels genres de modifs ils autoriseront.



    Tout ça c’est bien beau, mais le jeu, comment il marche ? Tout d’abord, il faudra choisir une division d’armée, qui appartiendra soit aux forces de l’Axe (Italie, Allemagne, etc) ou aux forces Alliées (US, Grande-Bretagne, etc). Ces divisions sont toutes différentes les unes des autres, que ce soit en termes de caractéristiques (on y reviendra) ou d’unités disponibles. Par exemple, la 101ème aéroportée américaine aura accès à plein d’avions / d’infanterie, tandis que la 116ème Panzer division allemande pourra vous Blitzkrieg la tronche avec plein de chars. Une fois votre division sélectionnée, vous allez pouvoir constituer votre « deck » d’unités à déployer, avec une limite maximale de points à dépenser. En gros, vous aurez des slots réservés à des types d’unités (infanterie, support, avions, anti-char, etc) que vous pourrez remplir avec les unités de votre choix, chaque unité coûtant un certain nombre de points. Il y aura plusieurs critères importants dans votre sélection : le nombre de fois que vous pouvez déployer cette unité, sa « qualité », ses stats, à quelle phase vous pouvez l’envoyer au charbon (vous comprendrez au paragraphe suivant), sa vitesse de déplacement, etc. Cette phase n’est pas anodine, car vous devez déjà savoir quel genre de tactique vous allez vouloir employer une fois en jeu : utiliser de l’artillerie demande d’avoir des troupes de reconnaissance capables d’identifier les cibles, vos DCA risquent de tomber rapidement en rade de munitions si vous n’avez pas prévu un ou deux camions de ravitaillement, il faut couvrir les chars super lents avec de l’infanterie très mobile, etc. Les mordus de réalité historique devraient passer pas mal de temps dans ces menus, car chaque unité est représentée « fidèlement, au boulon prêt » dans des petits dioramas très mignons.



    Une fois que votre division est prête, vous allez pouvoir commencer à tout faire péter dans les beaux villages de Normandie. La partie présentée voyait s’affronter la 2ème division de blindés française contre des Allemands, sur une carte se situant à quelques kilomètres de la plage d’Omaha. Pour gagner, il faut contrôler 51% de la zone de jeu (en plus d’éventuels objectifs stratégiques), ce qui vous permet d’engranger des points de victoires toutes les secondes, le premier arrivé au quota défini en début de partie remporte la victoire. Une partie se déroule en 3 phases : A, B et C. Chaque phase dure 10 minutes, et permet de déployer de plus en plus d’unités. En effet, certaines unités se déploient à partir de la phase A (tout ce qui va être reconnaissance et unité légère), d’autres en phase B (du support, des unités blindés ou avec une puissance de feu accrue) et d’autre en phase C (là on parle de gros tanks très solides ou de batteries d’artillerie qui peuvent ravager un village en 30 secondes). Déployer une unité vous coûte des points de déploiement, que vous engrangez toute les minutes à un taux qui va dépendre de la phase dans laquelle vous vous trouvez et de la division que vous allez contrôler. Dans notre partie, les Français avaient des taux qui variaient peu (110/105/115) tandis que celui des Allemands augmentait fortement avec le temps (90/110/130). En gros, arrivé en phase 3, ça allait commencer à chauffer sévèrement pour notre derche. Ça parait compliqué comme ça, et il vous faudra un certain temps d’adaptation avant de comprendre quelle unité peut contrer quoi, comment jouer votre division ou comment avoir une composition qui est vraiment cost-effective. Heureusement, l’interface est bien foutue et permet de rendre l’action lisible en un seul coup d’œil : un système de pastille sur les marqueurs d’unités vous permet de savoir quelle est la puissance de feu / la résistance du blindage de chaque unité tandis qu’un clic sur son marqueur vous affiche l’ensemble des informations essentielles : état de santé, moral, nombre de munitions restantes, etc. Et vous allez devoir apprendre rapidement comment exploiter efficacement ces informations, car les affrontements (et la victoire) dépendent beaucoup des décisions que vous allez prendre en fonction de ces informations.



    Comme expliqué plus haut, engranger des points de victoire dépendra de votre contrôle de la carte, et c’est là qu’intervient la feature la plus excitante du titre : la ligne de front. En gros, à partir d’un certain niveau de dézoom, vous voyez une ligne de front se dessiner sur la carte, avec une partie bleue et une rouge représentant le terrain que vous et votre adversaire contrôlez. Cette ligne de front va bouger en fonction de vos actions et de celles de votre opposant, sachant que vous ne pouvez voir que les unités ennemies qui sont …. bah, visibles (d’où l’importance d’avoir une bonne force reconnaissance lors de la phase A, vous suivez ?). Du coup, cette ligne de front peut vous servir à anticiper la présence de forces ennemie : vous avez des unités stationnées tout prêt de la ligne de front, mais elle ne recule pas ? Il y a surement une unité d’infanterie planquée dans des bâtiments pas loin. Après un statut quo de 5 minutes, votre ligne de front avance d’un coup sur le flanc gauche ? Soit l’ennemi est démoralisé et fuit, soit il a reculé pour vous préparer une embuscade de derrière les fagots. BUT WAIT ! There is more : certaines unités d’infiltration n’auront pas d’influence sur la ligne de front, vous pouvez donc tranquillement les positionner dans le dos de l’ennemi sans qu’il s’en rende compte et ainsi connaitre les positions de ses troupes avec précision, vous permettant de caler des pilonnages d’artillerie bien sales. Si vos troupes se retrouvent en territoire ennemi, elles se rendront sans condition, en agitant un petit drapeau blanc, alors que si elles sont dans votre zone de contrôle, elles se replieront (dans le désordre) mais pourront toujours se regrouper un peu plus loin, puis retourner au combat. De plus, vos unités sont un peu plus autonomes que dans un RTS classique : votre infanterie se mettra à couvert si elle se fait arroser, vos tanks tireront a vue dès qu’un ennemi passera dans sa ligne de tir, etc. Cette autogestion de vos troupes vous permet de garder un œil sur l’ensemble du champ de bataille, sans avoir besoin de micro-gérer toutes les actions de vos troupes, et ça, c’est beau. Bref, ce système de jeu est vraiment novateur (en tout cas, on n’a jamais vu quelque chose de similaire ailleurs) et ajoute une vraie profondeur à l'aspect tactique du jeu.


    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 22/03/2017, 17:17    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Un nouveau blog sur Steel Division Normandy44, discussion sur le gameplay de "La ligne de front" :

    http://www.eugensystems.com/steel-division-normandy-44-gameplay-dynamic-fro…


    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 23/03/2017, 00:22    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Si vous avez raté le live, vous pouvez le revoir ici, allez à 11 mn  https://www.twitch.tv/videos/130436498
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 24/03/2017, 13:31    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Blog de présentation de la 21 Panzerdivision (en réel en 1944 et dans le jeu):

    http://www.eugensystems.com/steel-division-normandy-44-division-of-the-week…


     

     





     

    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 29/03/2017, 15:17    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant





    Si vous recherchez des infos sur la campagne :

    3 campagnes, une sur les USA, les anglais et une sur les allemands.
    Pas de coop, solo seulement
    des unités que l'on conserverait d'une mission à l'autre

    Extrait :
    "Le studio nous a révélé que la nouvelle campagne du titre sera davantage scripté que par le passé. Le joueur devra suivre les ordres de son général et les appliquer avec un maximum d’efficacité. Le joueur aura, durant toute la campagne, les mêmes troupes que celles avec lesquelles il débutera. Chaque perte devient dès lors une tragédie et nos apprentis colonels devront tout faire pour limiter au maximum le décès de ses hommes. On jugera l’efficacité de cette prise de décision par Eugen Systems une fois le jeu en main. Si l’idée semble, au premier abord, intéressante, il faut que la difficulté soit gérée d’une main de maître sous peine de voir quelques joueurs craquer devant la perte d’un nombre trop important de troupes à l’avant-dernière missions de la campagne.
    Si l’on en sait pour le moment assez peu sur la campagne, il est à noter que trois nations auront la leur. Seront ainsi jouables des divisions des États-Unis, de la Grande-Bretagne, mais aussi de l’Allemagne. Celles-ci évolueront probablement dans différentes opérations militaires d’envergure ayant eu lieu durant la période du débarquement
    La campagne, découpée en trois segments, elle nous demandera dans un premier temps d’incarner l’espace de quelques heures le Colonel - rien que ça - de la 101ème aéroportée américaine, alors que l’on gardera le même titre en basculant chez les Allemands dans la seconde partie du mode histoire, pour porter les affrontements du côté du Pegasus Brigde. Enfin, la dernière partie nous emmènera du côté des Britanniques pour revivre l’opération Epsom. Petite friandise pour les esthètes de la gestion : les unités seront conservées d’une mission à l’autre. Ce qui récompensera de fait les Colonels consciencieux qui voudront minimiser la perte des petits bonshommes. "

    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 29/03/2017, 15:23    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    BLOG sur la [Divisions] 3rd Canadian Infantry  :  [url:bab01e78d5=http://www.eugensystems.com/steel-division-normandy-44-division-of-the-week]http://www.eugensystems.com/steel-division-normandy-44-division-of-the-week[/url:bab01e78d5]-3rd-canadian-infantry-division/






    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 26/04/2017, 11:41    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Ce jeudi nous aurons une présentation d'une nouvelle division et d'une nouvelle map via Twitch https://www.twitch.tv/eugensystems  


    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 27/04/2017, 17:35    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Sur le blog des développeurs, présentation de la Campagne Solo :

    Durant cette campagne, on sera au commande tour à tour de 3 Divisions :
    Arrow la 82nd Airborne Division
    Arrow la
    21. Panzerdivision
    Arrow la 15th (Scottish) Infantry Division

    Chaque campagne sera divisée en plusieurs missions, les résultats après chaque mission (qui seront de plus en difficiles) auront un impact sur la mission suivante et sur la Campagne en générale.



    Gameplay #4 – Single-player campaign


    If you haven’t done it yet, remember that the pre-order beta is still going on: you can still pre-order the game at any time and receive your rewards at the release!


    Since the beginning of Steel Division: Normandy 44’s development, we have decided to create a meticulous single player campaign. Indeed, setting the game within the context of the Normandy invasion gave us the opportunity to put the player at the heart of some incredible, heroic or tragic stories. And if you play right, you may rewrite History itself…
    Adding hours of content, the single player campaigns, divided into three independent storylines, provide players with another way of enjoying the game, in addition to the more competitive skirmish battles.
    (Re)make History
    In the single player campaigns, you will be able to take command of battlegroups from three divisions during unique and complex storylines:
    • The 82nd Airborne Division, fighting its way through the Cotentin Peninsula (medium difficulty)
    • The 21. Panzerdivision, which could have turned the tide of the battle had it advanced against the beachhead in the first hours of the battle (hard difficulty)
    • The 15th (Scottish) Infantry Division, which faced terrible hardships in its advance across the Odon river and toward Hill 112 (very hard difficulty, yeah we know it sounds scary).

    Each campaign is divided into missions. Every mission has its own flavour, with different objectives and an increasing difficulty. Solo campaigns are challenging but take into account player’s experience and progression.




    The deployment zone in the “Scottish Corridor” mission


    Allied campaigns are built around a historical postulate, and they follow in details events which have since made History. On the other hand, the German campaign, although based on a historical setting too, will propose a hypothetical scenario familiar to wargamers: “what if” the 21. Panzerdivision had been unleashed against the British & Canadians from the first hours of the invasion?
    Persistence
    One of the most important factors in the single-player campaign is persistence. All your actions on the battlefield will have consequences on the next mission, and basically on the full campaign. You only have access to a limited pool of units, and they will all matter in the campaign. Persistence can be positive or negative: fallen soldiers will not come back in the next fight, but you may be granted additional support after a major success, or even use some captured units to your advantage. Hence, if you don’t care about the men under your command or if you rush too quickly the mission, you may not be able to finish the following one. In Steel Division: Normandy 44, a good player is always rewarded, while reckless decisions only lead to disaster.
    The 82nd Airborne Division using a captured 8.8cm Flak 41.
    In all three campaigns, you’ll feel a sense of urgency. Managing your battlegroup will be very different from multiplayer or skirmish. Only the first mission of every campaign will have a default deck, and mission after mission you’ll have to deal with a new, unique situation.

    In this (failed) attempt, most of the infantry and recon units were killed in action. The player could only use 21 spots on 30 with his units left.

    In Steel Division: Normandy 44’s solo campaign, you also be given the opportunity to complete secondary objectives. Can you afford to lose some troops in order to accomplish it, or will you focus on your primary goal? Your mission will always be different: capture a city, help your allies, or ambushing an enemy column … when it’s not to annihilate your enemy (like in Conquest or Domination modes).
    Replayability is the key word here. By completing a mission in a more efficient manner than your last attempt, you may rely on a more balanced battlegroup and therefore succeed with your division in a different way. You can create your own challenge:  do you want to win with only infantry? Secure all the objectives? It’s your choice.
    “New orders from division HQ, Sir.”
    At Eugen, we learned a lot about single player campaigns from our previous games’ experience. Having a great solo campaign in Steel Division: Normandy 44 was always essential.
    We have looked into many documents and archives. Every battlefield ingame is built from authentic places, as pictured by RAF reconnaissance planes. Every campaign is based on a real story. Some maps overlap on each other, and you can literally see where you fought on the previous mission. Advancing is a relentless struggle.
    Nevertheless, you won’t start a storyline out of the blue, and we really wanted to immerse the player in a WW2 atmosphere. “We wanted to add a new vision of WW2, both a more modern and a more realistic one“, says Thierry Dunter, art director at Eugen Systems. Every storyline opens on a video narrating you the context of the battle you are about to enter, but always from your side’s particular point of view, as in contemporary newsreels.

    From there, you will be briefed by a staff officer, like in an old war room. We wanted to remain true to the atmosphere of the time with the use of tactical maps, pawns, markers and so forth. Each briefing will, of course, give you useful gameplay tips about the mission, even if unforeseen events are always possible during the battle. That’s why briefings are a good compromise between historical accuracy and gameplay.


    As Vincent Cambedouzou, game designer at Eugen Systems puts it:  “Achieving your current objectives is one thing, but making sure your battlegroup will be able to fight the battles to come is another. The success of an operation will require an effective support and loss management.” In addition to offering content and a renewed game experience, the solo campaigns will challenge your skills and your strategic thinking.
    _________________


    Dernière édition par Justicius le 10/05/2017, 11:47; édité 1 fois
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 28/04/2017, 13:42    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Si vous avez raté le stream de la 2 ieme DB et la nouvelle map, regardez ici :

    https://www.twitch.tv/videos/138443381
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 10/05/2017, 11:49    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant



    Petit rappel, le 17 mai, 2 nouvelles Divisions et 2 nouvelles Map
     

    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Justicius
    Administrateur

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Juin 2008
    Messages: 10 670
    Localisation: Midi-Pyrénées
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: 10/05/2017, 17:16    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44 Répondre en citant

    Aujourd'hui (18h), présentation via Twitch, une nouvelle map et division:  https://www.twitch.tv/eugensystems
    _________________
    Revenir en haut

    Sujet précédent :: Sujet suivant  
    Auteur Message
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:39    Sujet du message: [PRESENTATION / NEWS] Steel Division : Normandy44

    Revenir en haut

    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Burning Phoenix Team Index du Forum -> Jeux BPT -> Steel Division : Normandy 44 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
    Page 1 sur 1

    Revenir en haut
     
    Sauter vers: 
     
    Forum News FAQ Rechercher Inscription Connexion

    Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    BPT Responsive theme © 2016 by Burning Phoenix Team contain some code from onix © larme d'ange 2006
    Uses Spy Agency Truetype Font for Windows version 3 2015 Iconian Fonts - Daniel Zadorozny http://www.iconian.com/
    This font is free for all non-commercial uses. For commercial use of the font please visit http://iconian.com/commercial.html for additional information.
    Friends talking icon made by Freepik from www.flaticon.com is licensed by CC 3.0 BY
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com